Animation Mehrad Rafizadeh et Julie Leloup

Les modèles d’océan et de climat atteignent des résolutions spatiales de plus en plus fines et simulent des périodes de temps futures et passées de plus en plus longues. Par ailleurs, la couverture spatiale et temporelle des données d'observations physiques et biogéochimiques,  in situ ou satellitales, s'améliore de manière significative grâce à l'utilisation de nouvelles technologies et au maintien de systèmes fournissant de longues séries temporelles. En outre, les données de proxies paléoclimatiques atteignent depuis peu des résolutions temporelles de l’ordre de l’année. En conséquence, les problématiques de la modélisation et de l’observation océanographique/climatique amorcent un rapprochement sans précédent. En pointe sur chacun de ces outils, le LOCEAN est une référence en France de l’approche intégrée modèles-données des échelles super-inertielles (e.g, ondes internes et mélange) à décennales et au- delà (e.g., modes de variabilité climatiques). Cet axe est d’ailleurs central dans son identité.

Aux plus grandes échelles de temps, ce rapprochement se concrétise par des efforts de reconstructions climatiques, intégrant observations et modèles couplés. De telles reconstructions sont envisagées sur la période historique, en testant différents forçages issus des observations ou modélisés (ex : la reconstruction du forçage volcanique par approche microphysique) et différentes techniques de guidage des modèles (LABEX L-IPSL), mais aussi sur des périodes plus longues, le dernier millénaire en particulier. Cette approche a fourni des premières reconstructions de la variabilité climatique relativement fiables, et permis de tester les modèles sur une nouvelle gamme d'échelles spatio-temporelles et de mieux caractériser les incertitudes des projections climatiques.

Aux échelles régionales, et méso-/sous-mésoéchelle, le laboratoire développe des approches conjointes modèle-données dans le cadre de plusieurs programmes de recherches ou chantiers (Océan Austral et l’Arctique, systèmes d’upwelling de bord est, océan Atlantique Nord, effet des processus sous-mésoéchelle sur les écosystèmes). Sur certaines questions/zones, le LOCEAN est en charge de l’une des composantes en étroite collaboration avec des partenaires nationaux et étrangers ce qui permet de confronter modèle et données (observations LOCEAN dans le programme MISTRALS, modélisation LOCEAN sur l’Océan Indien). Ces programmes ont différents degrés de maturité mais ils s’inscrivent tous dans cette recherche de synergies modèle-données au LOCEAN.

Aux plus fines échelles, des efforts en modélisation et observations sont engagés pour une meilleure prise en compte des processus de mélange diapycnal dans l’océan et les synergies entre les deux approches s’intensifient progressivement (cf. axe mélange océanique)

Sur le prochain quinquennat, cet axe bénéficiera:

  • de la poursuite des avancées en modélisation qui permettent maintenant d’identifier des processus qui sont ensuite observés in situ ou par satellite (e.g., en lien avec la sous-mésoéchelle), de tester et définir des plans d’échantillonnages (in situ ou couverture satellite par exemple dans le cadre de la mission altimétrique SWOT).
  • des capacités d’observation du LOCEAN concernant des échelles spatio-temporelles et des processus sur lesquels les efforts de modélisation doivent se poursuivre avec de bonnes contraintes sur le fonctionnement de l’océan réel (déploiements gliders et mesures mammifères marins pour le mélange et la dynamique régionale à sous-mésoéchelle; profils ARGO sous glace et profonds)
  • de reconstruction du climat du XXe siècle plus précises en utilisant le modèle de l’IPSL en mode guidé/nudgé par les séries d’observation disponibles sur cette période (projet LP2 du LABEX L-IPSL)
  • d’un environnement analytique de qualité pour quantifier les paramètres de l’environnement et du climat à partir d’archives naturelles du passé et de son implantation à l’ISPL pour comparer modèles et données en vue d’une analyse fine de la variabilité climatique sur le long terme



sponsor sponsor sponsor sponsor sponsor sponsor

Contacter le webmaster