Océan et variabilité du climat (VARCLIM)

Responsables: Myriam Khodri & Juliette Mignot

Composition de l’équipe

Personnels permanents (fonction/affiliation)

  • Julien Brajard, MC, SU
  • Francis Codron, PR, SU
  • Michel Crépon, Bénév.
  • Simona Flavoni, IE, CNRS
  • Claude Frankignoul, PR Em, SU
  • Guillaume Gastineau, MC, SU
  • Éric Guilyardi, DR, CNRS
  • Takeshi Izumo, CR, IRD
  • Serge Janicot, DR, IRD
  • Myriam Khodri, CR, IRD
  • Alban Lazar, MC, SU
  • Nicolas Lebas, IE, CNRS
  • Julie Leloup, MC, SU
  • Matthieu Lengaigne, CR, IRD
  • Juliette Mignot, CR, IRD
  • Josyane Ronchail, MC, P7
  • Jacques Servain, DR Em, IRD
  • Pascal Terray, DR, IRD,
  • Sylvie Thiria, PR, UVSQ
  • Jérôme Vialard, DR, IRD

Les questions scientifiques au cœur des activités de recherche de l’équipe VARCLIM sont

  • Quel est le rôle de l’océan dans la variabilité climatique aux échelles de temps intra-saisonnières à multi-décennales ?
  • Quelles sont les interactions entre les modes de variabilité climatiques dans différents bassins et à diverses échelles de temps ?
  • Comment interpréter la variabilité climatique observée lors du XXe siècle au regard des variations naturelles, et notamment celle des 1 000 dernières années ?
  • Comment les forçages externes au système climatique, qu’ils soient naturels (volcanisme en particulier) ou anthropiques influent-ils sur l’océan et le climat ?
  • Quels sont les impacts continentaux et océaniques (y compris biogéochimiques) de la variabilité climatique et du réchauffement climatique?

Ces questions sont déclinées sur les trois bassins tropicaux (Pacifique, Indien et Atlantique) et les régions continentales adjacentes (et en particulier les systèmes de mousson). Ces actions s’appuient fortement sur l’implication des chercheurs de l’équipe dans les chantiers régionaux locaux (Inde, Brésil, Sénégal notamment) via des expatriations, missions de longue durée et l’encadrement d’étudiants. Une importante proportion de chercheurs de l’équipe est en effet soutenue par l’IRD, ce qui contribue à sa force et à son identité.

Ces questions se déclinent également aux moyennes latitudes, dans les bassins Pacifique, Atlantique Nord et Austral, où l’océan joue un rôle prépondérant sur la variabilité à des échelles de temps interannuelles, décennales ou centennales. Ces études intègrent notamment la thématique émergente et porteuse de la prévision climatique.

Enfin l’équipe mène également une réflexion sur l’usage de la science du climat au service des sociétés pour renforcer les capacités d’adaptation des pays du Sud face au réchauffement climatique. Cette recherche se traduit entre autres par la mise en place de démonstrateurs de services climatiques conjointement avec des partenaires de certains pays du Sud.

En termes d’outils, les activités de l’équipe s’appuient sur des observations in situ et satellites, des reconstructions climatiques (réanalyses), des reconstructions climatiques longues issues d’archives naturelles, ainsi que différents modèles de climat. Les recherches menées au sein de l’équipe visent également au développement de méthodes statistiques. Les investigations menées sur les mécanismes climatiques permettent en particulier de s'interroger et progresser sur ces différentes approches et leurs combinaisons.




sponsor sponsor sponsor sponsor sponsor sponsor

Contacter le webmaster